Femina

Ecrit par radisrouge sur . Publié dans La politique, c'est la vie. Ou presque

Voici le compte-rendu que j’ai fait dans Les Nouvelles, du meeting de Melenchon à Bordeaux.
Il y avait du monde, beaucoup de monde autour du Fémina qui accueillait le premier meeting de Jean-Luc Mélenchon après le vote des communistes en faveur d’une campagne autonome et d’un appel à voter en sa faveur. Retour sur le contenu d’une soirée riche d’enseignements.

Un an après, résister, s’organiser

Ecrit par radisrouge sur . Publié dans La politique, c'est la vie. Ou presque

11 janvier. Un an a passé et nous avons maintenant une petite idée de ce qui se cachait derrière l’absence de slogan et les battements de mains incessants. C’était l’aphonie de ce qui s’appelle la gauche et la laideur grimpante du peuple des réactionnaires.
Un an après, il y a toujours de quoi s’affoler de l’absence de volonté d’avancer sur ce que veut dire Laïcité. Non, ce n’est pas contre la religion. Mais oui, cela autorise à la critiquer. Voilà pourquoi c’est si précieux. Et cela autorise même à mal la critiquer.

Joyeuse, sincère et volontaire bonne année !

Ecrit par radisrouge sur . Publié dans Balades, De la sensiblerie dans le radis, La politique, c'est la vie. Ou presque

Quatre jours que je regarde mal ceux qui arrivent à sourire en se souhaitant une bonne année. Quatre jours que je me dis, pompeusement peut-être, qu’on a le droit de combattre mais pas de souhaiter. Pendant quatre jours, j’ai en fait oublié ce qu’avec les amis-es des Nouvelles nous avions décidé de mettre de la poésie dans cette nouvelle année. Voici comment je l’ai justifié:

image

Brins de poésie avant le combat.

Inutile de faire la liste des sombres affaires traversées en 2015 pour comprendre qu’il a fallu une bonne dose de Champagne pour se souhaiter une bonne année ce 1er janvier.