Articles marqués avec ‘jupes’

Quand ils arrivent en ville…

Ecrit par radisrouge sur . Publié dans Balades

Vous les avez vus ? Ils sont dans la rue, le matin, le midi, le soir. Sous le soleil de l’été indien, non, ce ne sont pas les jupes des filles que j’observe se dandinant sur les trottoirs. Par grappes, ils se déplacent bruyamment, joyeusement. De la patinoire à l’école, de l’école au gymnase, du musée au club de musique, de l’école au parc des sports. Par petits groupes, entourés de leurs animateurs ou instituteurs, ils sont de sorties. Est-ce que c’est pareil dans les banlieues dortoirs ? Quand ils arrivent en ville, ca change l’ambiance du trottoir.

A la télé, dans les salons, pendant des mois et des mois, la France s’est interrogé. Chacun son tour a découvert des praticiens au nom étrange, les chrono-biologistes, et s’est improvisé expert dans l’affaire. Pour, contre, bien au contraire. Affaire de moyens et d’ambition. Plus fatiguant pour les enfants, pas arrangeant pour les parents. Et pendant la pause méridienne, que faire ?

Le radis avait un avis, pas expert du tout et donc, du coup, tout le monde s’en fout. Tout ce qu’il voit, le radis, c’est que dans sa p’tite vie, c’est plus joyeux depuis que les enfants arpentent les rues et les places pour aller d’une activité à une autre. J’y connais rien, ne suis ni chrono-bidule ni pédago-machin. Par contre j’ai toujours pensé que l’école devait être mieux dans la ville, qu’il fallait sortir des murs pour mieux voir la diversité de la beauté du monde.

Alors oui, les syndicalistes enseignants ont raison quand ils en appellent à plus de moyens et des moyens qui rétablissent partout l’égalité pour l’école de la République. Mais le matin, aux alentours de la place Saint-Eulalie, pour soigner la déprime que m’ont procuré les nouvelles de la radio, j’écoute le bruit joyeux de ces troupes mal-rangées. Ca crie, ca rit, ca chante,… Est-ce que c’est pareil sur tous les trottoirs de France ?