Articles marqués avec ‘stade Chaban-Delmas’

Ca slalome encore dans les yeux de Juliette

Ecrit par radisrouge sur . Publié dans L'ovalie, c'est l'école du radis

Dernière chronique pour Les Nouvelles de Bordeaux. Son directeur n’est vraiment pas une lumière: l’aurait mieux fait de me payer le reportage en Angleterre; ca va lui coûter beaucoup plus cher en 2019 au Japon…!

A un coin de table, l’autre soir, pendant le repas du parti, Juliette était encore toute à son émotion. « Oh lala… tu as vu comment ils se faufilent, les néo-zélandais, au milieu des autres…», me dit-elle en dessinant la ligne de la course avec sa main.

Sous les tribunes de Lescure et Musard, plus que des rapports financiers

Ecrit par radisrouge sur . Publié dans L'ovalie, c'est l'école du radis

Samedi 9 mai, les footeux disaient adieu au stade Lescure quand les agités de l’ovale saluaient la mémoire du stade Musard. Des évènements que la presse locale comme nationale a largement traité… en redécouvrant que le sport, c’est autre chose que des histoires de gros marchés.

« Oui mais on les paye pour gagner ! » C’est la réponse que Simone Rossignol avait obtenu d’André Moga alors qu’elle lui conseillait de relativiser une défaite des rugbymen du CAB. Dans son livre-mémoire, l’ancienne maire de Bègles se souvenait de cette discussion de troisième mi-temps, dans les coulisses du stade Musard et s’inquiétait de la dérive du sport visiblement acceptée par son ami Moga. Simone aurait donc certainement trouvé de quoi se rassurer, un peu, dans les fêtes populaires et sincères que le peuple girondin a offert à ses deux stades, Moga et Chaban-Delmas, le week-end dernier.

Samedi, sur la place de la République, les amoureux du rond ont ovationné d’anciennes vedettes et ont échangé des moments de fraternité purement gratuits jusqu’au coup d’envoi du dernier match à 11 contre 11 que connaîtrait le vieux stade des Boulevards. Fumigènes et chants en chœur, le virage Sud a comme souvent donné le ton au sein du vieux Chaban.