Ecrire un nouveau récit émancipateur

Editorial des Nouvelles de Bordeaux du 9 juin 2016 : www.nbso.fr

Le mouvement contre la loi travail prépare le 14 juin prochain une grande manifestation nationale à Paris au moment de l’ouverture du débat sur le texte de loi au Sénat.

Lundi le ministre Macron dans une énième provocation avait choisi de célébrer les 80 ans du front populaire à Montreuil, ville monde, ville ouvrière. Patrice Bessac maire communiste de la ville avait refusé de l’accueillir car si : « En 1936, avec le Front populaire la gauche est rentrée dans le cœur du peuple, en 2016, le gouvernement actuel l’en a fait sortir ».

En effet ce gouvernement, et ce ministre notamment, ne cessent de piétiner les acquis du monde du travail pour satisfaire les intérêts de Gattaz et du Medef.

Ce gouvernement est à la dérive.

Il faut donc ouvrir un autre chemin. C’est le sens de l’appel du PCF lancé par la voix de Pierre Laurent : travailler à un rassemblement large des forces de transformation et des réformistes qui rejettent la politique de ce gouvernement.

Et pour cela, engager dès maintenant un large débat sur les contenus d’une politique qui engage la France dans la refondation démocratique de la République et de l’Europe, pour éradiquer le chômage et sécuriser la vie quotidienne, contre la finance et pour une autre utilisation des richesses, pour un nouveau modèle de développement.

Cet appel s’adresse aux hommes et aux femmes de ce pays qui aujourd’hui luttent contre la politique du gouvernement, subissent l’austérité et aussi à l’ensemble des forces disponibles pour refonder une majorité de transformation de la société.

Au terme d’un débat exigeant sur la question même de l’alternative, les communistes sortent très largement rassemblés autour de cet appel qui définit également un processus démocratique et collectif d’élaboration d’une offre politique pour 2017.

Ce processus met en avant les contenus, l’engagement citoyen et la convergence de toutes les initiatives qui vont dans ce sens. Il pose les élections législatives comme un objectif central, redonnant à cette élection son sens premier, galvaudé par l’inversion du calendrier électoral et le quinquennat.

Pour ce Front populaire et citoyen, l’élection présidentielle est un moment décisif pour déjouer le piège qui est tendu à notre peuple. Une candidature collective qui représente les intérêts populaires peut déjouer ce scénario à condition qu’elle se fixe l’ambition de rassembler le plus largement possible autour d’un pacte d’engagements communs des forces sociales et politiques mais aussi populaires et citoyennes.

L’enjeu de la période, sur la loi travail, les échéances politiques à venir, est la mise en mouvement populaire pour écrire un nouveau récit émancipateur, celui des 99%, celui du temps du commun.

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer