Tout ce qui lutte et se bat

utopiaQui aurait pu penser, il y a un an, lorsque nous nous retrouvions devant les mairies de nos villes, sur les places publiques pour dire notre effroi, notre tristesse, notre envie d’être un peuple uni, riche de ses différences et fort de ses valeurs dont celle de la liberté, de vivre, d’expression, de penser. Qui aurait pu dire que la majorité parlementaire s’apprêterait aujourd’hui à voter un texte recueil de mesures policières s’attaquant à nos libertés individuelles. Au delà de la déchéance de nationalité, ce texte vise à contourner la justice pour les écoutes téléphoniques, l’assignation à résidence, l’arrestation… Il vise aussi à créer 2 sortes de citoyens français et qu’on le veuille ou non cela correspond à ce que le FN nomme « les français de souche » d’un côté, et les autres de l’autre.

Une vague d’espoir

7776336895_victoire-de-syriza-en-grece-le-25-janvier-2015dimanche 25 janvier les grecs ont massivement rejeté les partis politiques prônant depuis 7 ans l’austérité. Une crise sociale, politique, une crise humanitaire profonde détruit la Grèce depuis 7 ans, sur fond de corruption généralisée des partis au pouvoir jusqu’alors. C’est la question même de l’indépendance du peuple grec, de son gouvernement qui était aujourd’hui posée. Syriza, le parti d’Alexis Tsipras a remporté ces élections avec plus de 36% des voix alors qu’il y a 5 ans, cette formation ne recueillait que 5% des voix. La constitution grecque fait qu’il faut le soutien de 151 députés pour désigner un gouvernement. Il manquait deux sièges à Syriza qui a dû s’allier avec la seule autre formation grecque qui rejette l’austérité et la politique de l’UE, qui n’est pas entachée par les scandales de corruption et qui accepte de s’allier avec un autre parti.

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer